Actualités du secteur

MONTRÉAL, le 14 déc. 2018 /CNW Telbec/ - Transition énergétique Québec est fière d'avoir collaboré avec la Chaire de gestion du secteur de l'énergie de HEC Montréal à la réalisation de la cinquième édition de l'État de l'énergie au Québec. Le rapport a été dévoilé à Montréal en présence du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, et de Mme Johanne Gélinas, présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec.

Ils étaient accompagnés des auteurs du rapport, M. Pierre-Olivier Pineau et Mme Johanne Whitmore. Le rapport de la Chaire permettra d'appuyer la mise en oeuvre du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec sur des données fiables et détaillées. L'une des 15 feuilles de route du Plan directeur est d'ailleurs entièrement consacrée à l'acquisition de connaissances. Rappelons que Transition énergétique Québec a conclu, l'année dernière, un partenariat sur cinq ans avec la

Chaire pour la soutenir dans ses importants travaux de recherche. Ce partenariat concorde parfaitement avec les objectifs poursuivis dans le Plan directeur, soit d'améliorer la fiabilité des données et des prévisions énergétiques tout en favorisant le partage et l'accès à ces données.

Citations :
« Le rapport qu'est l'État de l'énergie 2019 nous rappelle l'importance de se donner les moyens d'accélérer la transition énergétique du Québec, qui a un énorme potentiel en termes d'énergies vertes.

Le nouveau gouvernement est en action pour tirer profit de nos surplus d'électricité et pour concrétiser notre vision que le Québec devienne la batterie du Nord-Est de l'Amérique. Cela s'inscrit dans les priorités de notre gouvernement qui veut créer de la richesse au

Québec tout en favorisant la transition vers une économie plus verte. ». Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord « Les constats de l'État de l'énergie 2019 nous rappellent que le

Québec se distingue par l'importante part d'approvisionnement local en énergies renouvelables dont il bénéficie. Le Québec mise gros sur la transition énergétique pour développer son plein potentiel et réduire son empreinte de carbone. En ce sens, le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques dresse la liste des mesures concertées qui permettront au Québec d'atteindre ses objectifs énergétiques et contribueront à réduire significativement ses émissions de GES. » Johanne Gélinas, présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec

Faits saillants :
  • Transition énergétique Québec a la responsabilité de coordonner la mise en oeuvre de l'ensemble des programmes et des mesures nécessaires à l'atteinte des cibles énergétiques définies par le gouvernement.
  • Lancé en juin 2018, le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec 2018-2023 contient 225 mesures qui permettront au Québec d'améliorer son efficacité énergétique de 5 % et de réduire sa consommation de produits pétroliers de 12 % par rapport à 2013. L'ensemble des mesures qui sont contenues dans ce plan pourraient contribuer à une réduction de GES de l'ordre de 5,4 millions de tonnes de CO2.
  • Créée en 2013, la Chaire de gestion du secteur de l'énergie a pour mission d'augmenter les connaissances sur les enjeux liés à l'énergie, dans une perspective de développement durable, d'optimisation et d'adéquation entre les sources d'énergie et les besoins de la société.

Source : Le Lézard
© 2019 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.