Actualités du secteur

Le géant mondial des cosmétiques L’Oréal (OR) a annoncé mercredi la création de son propre fonds de capital-investissement, destiné à prendre des participations minoritaires dans des start-up innovantes dans le secteur de la beauté.

Ce nouvel outil, dont l’enveloppe financière n’a pas été divulguée, « est une étape logique qui complète nos partenariats existants avec des fonds d’investissement et des incubateurs », a commenté le PDG du groupe Jean-Paul Agon, cité dans un communiqué.

L’Oréal a en effet noué précédemment des partenariats avec Partech International et Raise Venture, deux fonds investissant dans de jeunes sociétés innovantes, ainsi qu’avec les incubateurs Founders Factory à Londres ou Station F à Paris.

Baptisé « Bold » (acronyme de « Business Opportunities for L'Oréal Development », qui signifie aussi « audacieux » en anglais), le fonds va effectuer son premier investissement dans Sillages Paris, une start-up française offrant un service de création de parfums personnalisés en ligne, basé sur l’intelligence artificielle, selon le communiqué.

L’Oréal dispose aussi de son propre incubateur technologique à San Francisco, qui développe des produits cosmétiques « intelligents » comme des capteurs connectés pour mesurer en temps réel l’exposition de la peau aux rayons UV.

En mars dernier, le groupe a par ailleurs réalisé pour la première fois l’acquisition d’une société issue de la « tech », et non plus de la cosmétique traditionnelle : l’entreprise canadienne Modiface, développant des applications proposant aux consommateurs de tester virtuellement des produits de beauté, comme le maquillage ou des colorations capillaires.

Source : Les affaires
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.