Actualités du secteur

MONTRÉAL - 4 juillet 2018 -Dans le but de poursuivre sa démarche environnementale et d’appliquer les meilleures pratiques, le terminal pétrolier de Montréal-Est d’Énergie Valero a récemment souscrit au programme de l’Alliance verte, dans la catégorie Terminaux et chantiers maritimes. Programme de certification établi sur une base volontaire, il s’agit d’une initiative visant à améliorer la performance environnementale selon des indicateurs de rendement mesurés de manière indépendante et transparente. 

Énergie Valero devra donc conduire une évaluation du rendement environnemental de ses installations et de ses activités maritimes à Montréal-Est à l’aide du guide conçu par l’Alliance verte et dont les résultats feront l’objet d’une vérification externe, avant d’être rendus publics.

Pour Lise Rémy, directrice Santé, Sécurité et Environnement, ainsi que pour Maxime Desharnais, conseiller, Environnement ayant mené ce projet à bien, une telle certification génère de réels impacts et permet de progresser au fur et à mesure que sont atteints les objectifs. « Une participation à l’Alliance verte vient ajouter de la rigueur à notre démarche environnementale puisqu’il faut démontrer nos actions, nos résultats et documenter nos progrès dans le temps », souligne Lise Rémy.

Pour de plus amples détails concernant la certification de l’Alliance verte et les efforts de l’industrie exerçant des activités sur le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs, visitez le site.

Notons que la Raffinerie Jean-Gaulin d’Énergie Valero est membre de l’Alliance verte depuis 2007.

Source : AIEM
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.