Actualités du secteur

Malgré le froid et la neige qui nous entourent, le temps de penser aux stages d’été approche à grand pas (ce qui a de quoi nous redonner un peu d’espoir)!

Comme plusieurs établissements collégiaux, le Cégep de Jonquière compte près d’une trentaine d’étudiants en Techniques de laboratoire – chimie analytique et en Techniques de génie chimique qui seront disponible pour un stage en alternance travail-études (ATE) à partir du mois de mai.


Qu’est-ce que l’ATE?

L’Alternance travail-études (ATE) est un mode d’apprentissage dans lequel l’étudiant bonifie son parcours académique par des stages en entreprise qui lui permettent de mettre en application ce qu’il a appris. Chaque année scolaire est suivie d’un stage rémunéré d’une durée de 12 à 16 semaines. Pour se qualifier à l’ATE, l’étudiant doit compléter deux de ces stages pendant son parcours. 

L’entreprise qui participe en retire plusieurs avantages. Premièrement, elle bénéficie d’un crédit d’impôt provincial qui permet d’absorber une partie du salaire du stagiaire et de la personne qui la supervise. 

Ensuite, l’entreprise est en excellente position pour offrir un poste à l’étudiant si elle juge qu’il a un bon potentiel, ce qui permet de faciliter le recrutement. Dans un tel cas, l’intégration est accélérée puisque le diplômé connaît les produits, procédés et la culture de l’organisation. De plus, les stagiaires peuvent permettre de combler les postes pendant la période des vacances.

Si vous souhaitez recruter un stagiaire ou en apprendre davantage par rapport à l’ATE, nous vous invitons à communiquer avec le service de placement du Cégep de Jonquière ou de tout autre établissement d’enseignement qui offre les programmes de formation en chimie. 

Source : Le Catalyseur, Janvier 2019
© 2019 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.