Actualités du secteur

Rédigé dans la foulée du Rendez-vous annuel des gens d’affaires, ce plan d’action sur la main d’œuvre et l’immigration a pour objectif de trouver des solutions en matière d’attraction, de disponibilité et de formation de la main-d’œuvre.

La démonstration des répercussions liées à la pénurie de main-d’œuvre n’est plus à faire. Plusieurs secteurs sont plus durement touchés, dont le secteur manufacturier et celui des nouvelles technologies. Les employeurs, quant à eux, en conviennent, le recrutement et la rétention des employés sont au cœur de leurs préoccupations. Le tout s’inscrit dans un contexte de vieillissement de la population marqué, particulièrement au Québec.

« L’enjeu de la main-d’œuvre et d’immigration est plus criant que jamais, a déclaré Mme Émilie Villeneuve, membre du comité exécutif responsable des communautés culturelles. Le temps est venu de passer de la parole aux actes dans un esprit de collaboration, de concertation et d’ouverture avec le gouvernement, les organismes du milieu, les entreprises et les institutions d’enseignement. Tous doivent travailler ensemble afin de concrétiser le présent plan d’action. Je salue le travail des gens d’affaires, des membres du comité permanent, et particulièrement le leadership de Jean St-Gelais et d’Olga Farman, les coprésidents du Rendez-vous annuel de l’hiver dernier, un événement qui a su rassembler les forces vives de Québec. »

Le plan d’action proposé prévoit six actions pour favoriser la main-d’œuvre et l’immigration :
  • Améliorer la fiscalité pour les travailleurs expérimentés;
  • Déployer une campagne de sensibilisation sur l’apport social, culturel et économique des immigrants;
  • Mettre en œuvre un projet pilote pour la Capitale-Nationale, visant les travailleurs étrangers temporaires et l’immigration permanente
  • Augmenter l’accompagnement des entreprises;
  • Coordonner l’offre des services de proximité aux personnes immigrantes à Québec;
  • Simplifier le processus de reconnaissance des diplômes et des acquis ainsi que l’accessibilité aux ordres professionnels.

La Ville de Québec collaborera avec divers organismes pour la réalisation de ce plan d’action et s’est engagée à réaliser les actions sous sa responsabilité dans les 12 mois suivant le dépôt officiel de ce plan.

Source : Magazine MCI
 
© 2019 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.