Actualités du secteur

Plus de 500 immigrants ont participé mercredi à Montréal à un événement de speed jobbing, une rencontre éclair avec un employeur pour briser la glace et tenter de décrocher un premier emploi.

Ils étaient là avant même l'ouverture des portes pour la quatrième édition de l’événement organisé par l'organisme d'aide aux nouveaux arrivants La Maisonnée.

Réunis à la Casa d'Italia, les demandeurs de travail avaient moins de 10 minutes pour convaincre.

Le concept est apprécié par plusieurs candidats. C'est le cas de Razid Redi, qui vient de la Tunisie. Ce diplômé en génie mécanique est à Montréal depuis août. « Mon domaine, c'est tout ce qui touche à l'industrie », explique celui qui a pu rencontrer des représentants du détaillant Home Depot et de la coopérative Agropur.

Une première entrevue réelle

Les employeurs interrogés lors de cet événement voient d’un bon œil la formule de rencontres éclair.

Louise Rocheleau, qui recrute au Centre hospitalier de l'Université de Montréal, veut déjà voir « en test » deux des trois candidats rencontrés mercredi matin.

Selon l'organisme La Maisonnée, ces rencontres éclair portent leurs fruits. « Souvent, c'est la première fois qu'ils ont une entrevue réelle avec un employeur », explique Nisrin Alyahya, la coordonnatrice des projets en employabilité de l’organisme.

« Les gens ont besoin de savoir où on peut aller chercher cette main-d’œuvre immigrante », ajoute-t-elle.

La vingtaine d'entreprises qui participaient aux rencontres éclair ont d'importants besoins en travailleurs.

« On a des besoins dans tous les secteurs d’activité », précise Louise Rocheleau, agente de gestion de personnel au CHUM.

Même son de cloche de la part de Jonathan Lechasseur, conseiller en ressources humaines à Hutchinson Aéronautique. « L’offre de postes est tellement énorme présentement qu’il faut se démarquer; et pour se démarquer, il faut être présent sur le terrain. »

La reconnaissance des diplômes demeure toutefois un véritable défi pour les recruteurs.

En 2017, 30 % des participants aux rencontres éclair ont réussi à décrocher une seconde entrevue.

D'après les reportages de Myriam Fimbry et de Jacaudrey Charbonneau.

Source : Portail RH
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.