Actualités du secteur

Il y a bien des choses que vous pouvez entreprendre pour transformer vos journées de travail. La peur du changement nous fait pourtant préférer des habitudes sécurisantes, néfastes à notre bien-être. Comment améliorer votre productivité et votre énergie au travail ?

Trouver son « pourquoi »

« Sans avoir trouvé sa motivation intrinsèque personnelle, aucune raison de faire l’effort de changer », affirme Jean Duquennoy, directeur des RH chez Esprit de Corps. Selon lui, mieux vaut trouver quelles habitudes adopter que se focaliser sur celles à éliminer : « Identifier son pourquoi — comme vouloir être plus en forme le soir avec sa famille — facilite l’organisation de sa journée ».

Gérer sa « barre d’énergie »

Chaque individu possède une quantité journalière limitée d’énergie et de volonté. Selon Jean Duquennoy, « il est donc important de commencer par nos tâches les plus exigeantes ». Les tâches secondaires demandent, elles aussi, temps et énergie, mais peuvent se réaliser en fin de journée.

Ne plus subir l’urgence

Notre bien-être au travail repose en partie sur le temps passé à réaliser nos tâches avec succès. Un outil parmi d’autres, la méthode Eisenhower les classe en quatre catégories, selon leur importance et leur urgence. « Être constamment dans l’urgence est énergivore, alors que consacrer du temps à l’important non urgent donne une forte valeur ajoutée », déclare le spécialiste en performance.

Un exemple d’important non urgent ? « Pour un responsable RH : mettre à jour la grille salariale. À la maison : jouer avec son enfant ».

Se ressourcer

Prendre le temps d’apaiser son corps et son mental est fondamental. Selon Jean Duquennoy, « au même titre que quelques minutes de méditation, la cohérence cardiaque (une courte série d’inspirations et d’expirations conscientes) réduit le stress et redynamise. Même chose pour une sieste de 20 minutes après le lunch ! »

Bouger

S’étirer, s’aérer, utiliser les escaliers, se pousser à faire quelques pas au moins une fois par heure, autant d’activités régulières qui augmenteraient concentration et productivité. « Il est plus bénéfique de prendre 5 minutes de pause chaque heure que 30 minutes toutes les trois heures », soutient le spécialiste.

Source : JDM 
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.