Actualités du secteur

Avant qu’on ne vous convoque en entrevue, le CV sera votre seul contact avec les spécialistes en recrutement. Il aura la lourde tâche de faire bonne impression, de résumer efficacement vos expériences de travail et de donner un aperçu du type de personne que vous êtes. Question de mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques erreurs à ne surtout pas faire sur votre CV !

Ne pas être soi-même

S’il est une chose qui rebute les recruteurs, c’est bien d’avoir l’impression qu’on leur ment. Oubliez les descriptions trop pompeuses, les mensonges blancs et autres exagérations ; ils reviendraient vous hanter tôt ou tard.

Il en va de même pour les descriptions de poste trop fleuries, l’abus de buzzwords vides de sens et toute tactique de diversion destinée à camoufler votre manque d’expérience.

« Notre travail, explique Jocelyne LeBel, conseillère en développement de carrière et ressources humaines, c’est de trouver des gens qui fittent au sein d’une entreprise. Pour orienter et jumeler efficacement les travailleurs et les employeurs, on doit pouvoir déceler le genre de personnes qu’ils sont. Un CV devrait être à l’image de la personne qu’ils représentent. »
 
Négliger la présentation


Dans le même ordre d’idées, il va sans dire que l’aspect visuel de votre CV en dit long sur vos qualités... et vos défauts. Ce qui risque de vous disqualifier d’emblée ? Une mise en page maladroite, des fautes d’orthographe, des ajouts écrits à la main et des détails qui minent votre crédibilité.

« En particulier s’il s’agit d’un poste de direction, ou encore d’un métier qui requiert une bonne maîtrise du français ou un sens impeccable de l’organisation, on risque de faire mauvaise figure avec un document brouillon qui dégage une impression de laisser-aller, explique Mme LeBel. Un CV soigné communique que vous êtes une personne sérieuse et consciencieuse qui valorise le travail bien fait. » Un autre faux pas important : l’adresse courriel qui date du secondaire. « C’est certain qu’un courriel qui commence par choubidoubaby69, ça ne fait pas très sérieux ! »

Ne pas s’ajuster en fonction du contexte

Selon Jocelyne LeBel, l’une des erreurs les plus courantes est d’omettre d’adapter son CV au poste que l’on recherche. « Les employeurs et les recruteurs portent attention au langage employé dans le CV ainsi qu’au style graphique et aux couleurs qui ont été choisies. Il est important de s’assurer que les choix qu’on fait sont cohérents avec nos objectifs de carrière », dit-elle.

Le langage pourra ainsi être plus ou moins soutenu selon le type de poste, et il en ira de même pour les couleurs fantaisistes, les titres amusants ou les touches d’excentricité, qui se prêtent à certains domaines, mais pas à d’autres. « Il faut rester soi-même, ajoute la conseillère, mais il faut aussi mettre toutes les chances de son côté. Le langage familier et les couleurs vives n’ont pas toujours leur place ! »

Ce qu’il faut retenir ? L’authenticité, la présentation et l’adaptabilité sont trois mots d’ordre pour un CV qui vous représente sous votre meilleur jour. Après tout, il pourrait être le premier pas en direction de l’emploi de vos rêves. Avancez prudemment !

Source : Journal de Montréal
© 2018 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.