Actualités du secteur

Marie Godard-Pithon a reçu le Trophée de l’ingénieur pour l’international lors de la quatorzième édition de nos trophées des ingénieurs du futur, dont le palmarès a été dévoilé le 5 décembre lors d'une soirée exceptionnelle à Paris.

L’alcool ? Pour Marie Godard-Pithon, diplômée de l’École nationale supérieure des industries chimiques, c’est d’abord le sous-produit d’une stratégie qui lui a permis de pénétrer le marché chinois des carburants, avec son équipe technologique d’Axens, filiale de l’IFP Énergies nouvelles.

Même s’il lui a fallu lever des centaines de fois le coude avec ses prospects du Shandong pour remporter des appels d’offres, elle avoue avoir souvent fait diversion en se reposant sur son collègue chinois… tout en continuant à défendre brillamment sa proposition.

C’est elle en effet qui avait suggéré une technologie dont elle est experte, Prime G+, pour réduire le soufre dans l’essence, au moment où la Chine imposait des normes strictes. Pour pallier son prix important, elle a dû revoir le process, modifier les livrables en déléguant l’ingénierie de détail, revisiter les garanties avec le service juridique… et passer la moitié du temps sur le terrain, au prix de nombreux allers et retours.

Après la Chine, elle a mis le cap sur l’Inde, puis l’Amérique du Sud où elle a piloté les opérations à distance car, entretemps, on lui avait confié la responsabilité de son équipe. Elle ne regrette pas son choix : « Je m’occupe désormais aussi des carburants biosourcés, qui sont au coeur des enjeux du futur. »

Source : industrie-techno
© 2017 Coeffiscience. Tous droits réservés. Conception & réalisation du site par HPJ.